Grosseto : entre terre et mer

Au sud de la Toscane, la province de Grosseto a tout pour nous faire rêver : un littoral de toute beauté, des paysages de carte postale, des terres aux traditions rurales bien ancrées et de somptueux parcs naturels où reprendre son souffle.

Un littoral de grande renommée

Après avoir usé nos pieds dans les grandes villes historiques de Toscane, surgit une envie de se reposer et de se rafraîchir. On se prend à rêver d'eaux cristallines, d'odeur de pins, de chants de cigale et de gelato.

Ça tombe bien, c'est exactement ce que vous proposent les villages côtiers et stations balnéaires de la la province du Grosseto. Qu'elles se nomment Marina di Grosseto ou Principina a Mare, un séjour dans l'une de ces localités rime avec détente sur le sable. « What else ? » demanderait notre cher George Clooney lui-même grand amoureux de l’Italie.

Parmi les spots les plus appréciés de Grosseto figure le Monte Argentario, un promontoire verdoyant situé à environ 150 kilomètres de la capitale. Pour une escapade de classe, on choisira de s’arrêter à Porto Ercole, un charmant petit port de pêche construit à flanc de colline devenu l’une des destinations favorites des grands de ce monde. L’établissement le plus emblématique de Porto Ercole est l’hôtel Il Pellicano, qui, depuis les années 1950, accueille des légendes telles que Charlie Chaplin, Elisabeth Taylor, Jackie Kennedy, Richard Burton. Kate Moss, Hugh Grant ou Monica Bellucci font partie des nouveaux aficionados.

Pour profiter au mieux de la mer et contempler les paysages marins en toute quiétude, l’option idéale est de louer une barque ou un bateau pneumatique depuis Porto Ercole ou Porto Santo Stefano, autre station balnéaire de renommée internationale. On peut ainsi découvrir à sa guise les nombreuses grottes, criques, et petites plages de cette côte toscane.
Les amateurs de plongée et de snorkeling choisiront quant à eux de se rendre du côté des îles de Giglio, de Giannutri et des Formiche di Grosseto.

blog-italie-grosseto-2
Les parcs naturels de la province de Grosseto © Comune Grosseto
blog-italie-grosseto-2
Les butteri sont des éleveurs gardant leurs troupeaux à cheval. © Comune Grosseto

Les charmes naturels de l’arrière-pays

On délaisse la côte et son concours de bronzage pour explorer l’arrière-pays. L’un des sites les plus surprenants est le parc naturel delle Biancane. On assiste ici à d’impressionnantes manifestations géothermiques qui façonnent le paysage à coup de vapeurs et fumerolles. La nature a également façonné le paysage au sud-est de Grosseto, « région du tuf », façonné par l’érosion.

Si vous êtes amoureux de la Camargue, sachez que la Toscane possède sa propre version, la Maremme. On y croise les butteri, des cow-boys version italienne, éleveurs à cheval de père en fils gardant leurs troupeaux dans les zones humides de la région.

Dans la Maremme fut créé en 1975 un parc naturel de 9 800 hectares qui abrite une faune extraordinaire. Les zones marécageuses de l’embouchure de l’Ombrone sont notamment l’habitat de nombreux oiseaux palustres ainsi que des rapaces.

Est-il utile de préciser que l'arrière-saison est la meilleure période pour se rendre en Toscane. Les températures y sont (un peu) plus douces et une partie des touristes a depuis longtemps repris le chemin de leur bureau et machine à café.

photo principale : © Porto ercole