Les fastes du baroque dans le Salento (Pouilles)

Depuis quelques années, l’essor du tourisme dans les Pouilles se fait sentir. L’été, les superbes plages et côtes rocheuses qui bordent les mers adriatique et ionienne voient débarquer de nombreux touristes, envoûtés par les clichés de mer turquoise placardée sur les murs de leurs stations de métro. Mais les Pouilles, et en particulier le Salento (partie sud de la région), ont d’autres précieux atouts qu’il ne faut pas négliger. La gastronomie en est un et il est bien entendu absolument nécessaire de parler de son exceptionnel patrimoine historique.

Le printemps est, à mon avis, la période idéale pour partir à la découverte des chefs-d’œuvre architecturaux de cette région : il ne fait pas encore trop chaud et on n’y croise pas encore trop de vacanciers en grappes en quête d’un peu d’ombre et de gelati sucrés glacés. Une chose est sûre : c’est un shot de bonheur que de se balader dans les rues et ruelles des villages du Salento, sans se presser, en s’arrêtant de temps à autre pour prendre un petit capuccino (ou un aperitivo) dans un cadre exceptionnel.

Les amoureux d’architecture baroque vous diront certainement qu’ils ont pour le Salento un petit faible, voir un grand béguin. Il est vrai qu’elle se déploie ici dans toute sa splendeur, fière et effrontée sur la façade des monuments principaux, ou cachée, se dévoilant au détour d’une ruelle, décorant quelque construction abandonnée. On parle d’ailleurs du barrocco pugliese, tant il s’agit là d’un baroque indépendant, détenteur de ses propres règles.

Il faut dire qu’un élément caractéristique de la région lui a permis de façonner avec virtuosité son bien architectural : la pierre de Lecce, une pierre calcaire semblable au tuffeau (utilisé pour la construction des châteaux de la Loire) qui confère un aspect lumineux et chaleureux aux villes et villages des Pouilles. La matière idéale pour les artistes et artisans du baroque du XVIe siècle.

Voici une petite sélection de villes « complètement baroques » à ne pas manquer lors de votre périple sur les terres du Salento.

Lecce

Commençons par la merveilleuse ville de Lecce, à qui l’on a donné de flatteuses comparaisons telles que « Florence du sud », « Florence baroque », « Athènes des Pouilles ». Difficile de trouver les mots justes pour décrire l’absolue beauté de cette ville, qui attire chaque année de très nombreux visiteurs.  Rendez-vous pour le comprendre sur la Piazza del Duomo, quintessence du baroque, ensorcelante, de jour comme de nuit. Chiesa Santa Croce, chiesa di Santa Chiara, chiesa del Carmine… Ces églises aux façades richement décorées sont l’œuvre de Giuseppe Cino, l’un des maîtres du baroque à Lecce aux côtés de Giuseppe Zimbalo, à qui l’on doit notamment la Cattedrale del Duomo. Incontournable !

blog-italie-pouilles-lecce

Nardo

À proximité de la mer, la petite ville de Nardo mérite le déplacement : vous y trouverez de nombreux monuments baroques ainsi qu’une atmosphère très agréable. Le lieu le plus caractéristique est sans conteste la superbe Piazza Salandra, où s’élèvent plusieurs édifices significatifs telle que la chiesa San Trifone ou le Palazzo della Pretura. Toute la ville regorge de perles baroques comme le Palazzo Il Mignano, originellement possession de la famille noble des Acquaviva, où vous pourrez observer un balcon fastueusement ornementé. Un conseil : réservez une table dans le restaurant du même nom. Cuisine au sommet et vue imprenable sur les toits de la ville vous y attendent aux beaux jours.

blog-italie-pouilles-lecce

Gallipolli

J’ai une passion pour Gallipolli. Cette ville fortifiée de bord de mer est, je trouve, fascinante. L’impression de se trouver au bout du monde, à une autre époque. On y trouve de merveilleux petits restaurants et échoppes et aussi, pour les amateurs de baroques, plusieurs monuments  très intéressants tels que sa cathédrale (1696), le Palazzo del Seminario (1756) ou le Palazzo Tafuri (1700).

 blog-italie-pouilles-gallipoli

Galatina 

Galatina est une étape importante de l’itinéraire dédié au baroque dans le Salento. Elle possède en effet plusieurs témoignages marquants de cette époque. Le monument le plus important est la Chiesa Madre, dont les fondations sont datées du XIVe siècle mais qui fut transformée à la sauce baroque au XVIIe siècle. Elle fut restaurée à de nombreuses reprises suite au tremblement de terre de 1743. Elle donne toute sa prestance à la place Piazza San Pietro, brillamment illuminée le soir.

blog-italie-pouilles-lecce-galatina

 

Pour aller encore plus loin dans votre découverte du baroque dans le Salento,
ne manquez pas Galatone, Cutrofiano, Santa Maria di Leuca, Lequile, Tricase...
et suivez nos itinéraires conseillés dans les Pouilles.
© photo principale : Matthias Kabel © photos article de haut en bas : n°2 Tango 7174, n°3 Antonello Rizzello, n°4 Laurence Daniel, n°5 Fabri Garri