Les Trulli d’Alberobello se mettent à l’heure de Noël

Oui, bien sûr, les pays nordiques, les rennes, la neige, le père Noël. Tout ça.  The place to be pour se plonger dans l’ambiance de Noël. Mais optons pour l’originalité, voire l’insolite, en décidant de prendre un avion en direction du sud. Où ça ? Les Pouilles, dans la Vallée d’Itria!

Entre Bari et Brindisi, Alberobello a tout pour vous charmer en cette fin d’année : c’est blanc aussi, ça brille de mille feux et on peut même y trouver des maisons de lutins. Ce célèbre village aux habitations coniques, toutes droites sortie d’une épopée lilliputienne d’un autre type, vit Noël et le Nouvel An dans un festival de couleurs. Compte tenu du décor, on peut résolument utiliser l’expression « magie de Noël ».

L’année dernière, les organisateurs avaient choisi de dédier le Christmas Light Festival aux victimes des attentats : « Un message de paix et de solidarité pour tous les innocents tombés sous les coups des terroristes. » pouvait-on ainsi lire dans le communiqué lié à événement. Plus de 100 00 visiteurs s’étaient rendus dans le talon de la botte pour découvrir les Trulli illuminés. À noter que les vacanciers de l’été ont pu quant à eux profiter de l’édition d’août, sur le thème « visions ». Plusieurs artistes avaient ainsi été invités à s’exprimer sur l’art lumineux, et la lumière de manière générale.

blog-italie-pouilles-alberobello-noel

Les Trulli et leurs symboles

Les Trulli auraient vu le jour au XVe siècle, à une période de l’histoire où les constructions durables étaient hautement taxées. Les habitants de la région, sous les ordres du comte de Conversano, se mirent à bâtir des habitations temporaires sans mortier, qui pouvaient être démantelées rapidement, en particulier si un inspecteur du Royaume de Naples se trouvait dans les parages.

Trullo vient du latin turris et du grec tholos, signifiant coupole ou voûte en tant qu’élément architectural permettant de soutenir le toit. La toiture d’un trullo est surmontée d’un pinacle, généralement constituée de trois pierres superposées : une cylindrique, une plate en forme d’assiette et une sphérique. Une association qui demeure aujourd’hui mystérieuse, comme le sont les symboles dessinés sur les toits-cônes…

Certains y voient ainsi une valeur cérémoniale et rituelle. Pour d’autres, il ne s’agit que d’éléments de décoration. Pour d’autres experts, il pourrait s’agir de caractères liés à la classe sociale, à une communauté ou famille. Les thématiques sont très variées, depuis les symboles païens primitifs aux éléments chrétiens en passant par les « magiques » liés aux superstitions avec des références aux mythologies grecques.

On peut notamment distinguer des composantes astrales comme la lune ou le soleil mais aussi des animaux comme des chiens, chevaux, serpents… La plupart d’entre eux semblent être des symboles contre le mauvais œil. On recense aujourd’hui à peu près 200 signes différents.

Les Trulli, au nombre de 1500 dans la région d’Alberobello, font aujourd’hui de superbes magasins, restaurants ou même hôtels et nombre d’entre eux toujours habités.

lumiere-alberobellolightfestival
 
© Photo principale : 2016 Alberobello Light Festival ; © Photos de l'article : n°2 Sabrina Campagna, n°3 2016 Alberobello Light Festiva