Quand les églises changent de vie…

Dans la très catholique Italie, les lieux saint ont récemment pris des directions pour le moins étonnantes. Depuis quelques années, sont apparus au milieu des annonces immobilières habituelles de nombreux biens religieux tels que des églises, monastères ou paroisses. Avec un  nombre de pratiquants en baisse constante –l’Italie aurait perdu plus de 7 millions de fidèles depuis 8 ans – le Vatican n’a plus les ressources nécessaires pour entretenir les innombrables édifices religieux qu’il possède dans la péninsule et doit donc se séparer de son précieux patrimoine. C’est une seconde vie bien différente qui les attend alors, loin des prières et chants religieux d’antan. Voici quelques-uns de ces édifices désacralisés que l’on peut rencontrer du nord au sud du pays.

L'église dansante

À Milan, l’église San Giuseppe della Pace s’appelle désormais Gattopardo. Le Spritz a aujourd’hui remplacé le vin de messe… et l’on y entre non plus dans un silence religieux, mais plutôt en dansant, dans une atmosphère au top de la hype, sur le son des meilleurs djs du moment.

L'église culturelle

C’est en 1974 que la ville de Milan rachète l’église Santa Teresa (construite en 1674) qui devient une médiathèque ultra moderne en 2003.

L'église musicale

À Lucques, l’ancienne église du Suffraggio accueille désormais les mélomanes pour des concerts dans une salle à l’acoustique idéale.

L'église automobile

Si vous trouviez les reconversions précédentes surprenantes, jetez plutôt un œil à la photo suivante, où l’on peut voir un garage à Portichetto di Luisago situé dans l’ancienne église de la Madonna della Neve. Et une petite prière avant de faire la révision.

L'église  hôtellière

À Nardo, dans les Pouilles, le monastère Santa Teresa n’est plus dédié au recueillement et à la prière. On peut toutefois s’y reposer dans l’une des chambres de charme de cet hôtel au cadre exceptionnel.

L'église troglodyte

Dans la catégorie hôtel-église, on peut aussi citer celui de San Martino dans la magnifique ville de Matera, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il y a donc encore une caractéristique insolite de plus : c’est un édifice troglodyte !

L'église musée

Construite aux environs de l’an 1000, l’église de San Gregorio à Salerno est aujourd’hui le musée virtuel de l’école de médecine de la ville.

Andrea di Martino

Ce photographe italien s’est fait une spécialité : les clichés des églises défroquées.

De 2008 à 2013, il parcourt l’Italie à la recherche de ces lieux saints transformés et les photographie, toujours de la même façon. Le format, le point de vue, la perspective sont les mêmes et leur donnent un aspect saisissant.

Celui qui les découvre ne peut qu’être surpris par l’évolution de ces édifices religieux, désormais remplis d’objets et de meubles si insolites dans ce décor !

Son site

© Photo principale : Jean-Pierre Lavoie