Risotto all’amarone

Aujourd’hui, je souhaite vous faire découvrir une recette facile et gourmande : le risotto all’Amarone. L’Amarone della Valpolicella est un vin rouge originaire de Vénétie et produit à base de raisins séchés. Il est connu depuis l’époque des Romains qui en appréciaient la puissance et les saveurs fruitées. Aujourd’hui il fait partie des vins les plus chers d’Italie et son prix augmente très fortement avec l’âge (qui peut dépasser aisément les 20 ans) puisqu’il délivre toutes ses saveurs au fil du temps. Le risotto all'Amarone est un plat savoureux qui régalera vos invités et fera de vous un vrai expert du risotto à l’italienne !

Ingrédients pour 2 personnes

– 160 g de riz pour risotto
– 30 g de parmesan râpé
– 15 cL de vin Amarone
– 25 g d’oignon
– 30 g de beurre
– 1/2 litre de bouillon de viande
– sel, poivre

Préparation du risotto

Versez l’Amarone dans une petite casserole et le porter à ébullition.
Faites chauffer l’eau et ajoutez-y une cuillère de fond de veau.
Pendant ce temps, hachez finement les oignons. Faites-les dorer dans une casserole avec environ 5 cuillères à soupe d’huile d’olive. Ajoutez-y le riz et faites-le revenir environ 3 minutes.
Versez dans la casserole l’Amarone et mélangez 5 minutes avec une cuillère en bois. Poursuivez la cuisson à feu doux en ajoutant le bouillon de viande à la louche en espaçant les mesures de 3 minutes au moins, le temps que le riz s’imprègne bien du liquide après chaque louchée (cela dure environ 15 bonnes minutes).
Lorsque le riz est al dente, éteignez le feu et liez le risotto en ajoutant le beurre et le parmesan.
Si le risotto est encore trop rosé, ajoutez un peu de vin jusqu’à ce qu’il obtienne une belle couleur rouge.
Laissez reposer 2 minutes avant de servir très chaud, et y ajouter selon votre goût, le reste du parmesan.
Buon apetito !

Pour vous adonner aux plaisirs de la cuisine italienne, le site Not Only Spaghetti propose des bons produits sélectionnés directement auprès des producteurs locaux italiens.

© photo principale : Élisa Thubeuf © photos articles de haut en bas : Élisa Thubeuf